LE COMTE DE MONTE-CRISTO – THÉÂTRE DE POCHE GRASLIN

Je ne lis que peu de textes classiques, leur préférant les romans contemporains dont l’écriture m’est bien plus familière. Je n’ai donc jamais lu Le Comte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas et ne connaissais même pas ce personnage avant de voir la pièce.

J’ai donc été surprise de découvrir l’histoire de celui-ci, narrée ici de façon non linéaire. Les scènes se déroulent toutes entre 1815 et 1838, mais le spectateur ne les découvre pas dans l’ordre chronologique. Cela permet entre autre de faire des liens directs entre ce qui se déroule dans le présent et certains événements du passé.

La mise en scène est très épurée : aucun élément de décor n’est utilisé et les trois comédiens – qui se partagent l’intégralité des rôles – changent de personnage en enfilant un accessoire ou en retournant leur cape. Ces effets donnent à la pièce un côté assez moderne que j’ai beaucoup apprécié, tout en conservant un texte plutôt classique.

Les jeux de lumières et d’éclairages très orientés et ciblés permettent de guider le regard du spectateur dans une direction précise. En parallèle, les instants ou endroits laissés noirs laissent la possibilité aux comédiens de se déplacer sans être remarqués. Ils peuvent ainsi se changer afin de faire entrer dans la scène suivante un autre personnage par exemple.

J’ai vraiment beaucoup apprécié découvrir cette adaptation au théâtre d’un roman classique, qui permet de rendre le texte plus accessible selon moi. Les comédiens sont excellents et nous livrent une performance d’une grande qualité, à tel point qu’ils m’ont donné envie de lire l’oeuvre originale.

Le Comte de Monte-Cristo, une pièce adaptée du roman d’Alexandre DUMAS par Véronique BOUTONNET, mise en scène par Richard ARSELIN et interprétée par Véronique BOUTONNET, Luca LOMAZZI et Franck ETENNA. Ce spectacle est joué au Théâtre de Poche Graslin du 30 septembre au 2 octobre à 21h, du 7 au 9 octobre à 19h et du 14 au 16 octobre à 21h.

Pour plus d’informations concernant les tarifs ou la manière de vous y rendre, je vous renvoie directement vers le site internet du Théâtre de Poche Graslin. Les images utilisées dans cet article ne sont présentes que pour illustrer mon propos et restent la propriété de leurs auteurs respectifs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s